Lothey et son "Vieux-Bourg"

A l’est de Châteaulin, et au sud des méandres de l’Aulne canalisée, Lothey est une commune très vallonnée, dont les limites sont marquées par de nombreux cours d’eau, rivières et ruisseaux.

 

Le Canal de Nantes à Brest

Lothey dispose de nombreuses écluses sur le Canal de Nantes à Brest : l'écluse de Coat Pont, l'écluse de Lothey, l'écluse de Tréziguidy, l'écluse du Guilliec, l'écluse de Penarpont (dite aussi écluse de l'Aulne). C’est précisément la canalisation en 1829 qui a permis de désenclaver par le passé le territoire communal. Toutefois l’exploitation des productions locales, blé, bois et ardoise, n’a pas connu le développement espéré. L’agriculture a progressivement remplacé les ardoisières.

Le patrimoine religieux

L’église Saint-Fiacre


Cette église a été édifiée à partir de 1800 en lieu et place de l’ancienne chapelle Saint-Fiacre, devenue trop exigüe pour une population d’un millier d’habitants. Elle fut construite en deux campagnes successives, avant d’être consacrée en 1901 par l’évêque de Quimper et du Léon.
Sur le placître, vous pourrez découvrir une pietà en kersantite, datant probablement du XVIème siècle. Mais également la fontaine dédiée à Saint-Fiacre, abritant une statuette dudit saint. L’eau de cette fontaine était connue jadis pour guérir les plaies.

L’ancienne église paroissiale


Il existe à Lothey, une ancienne église du XVIIème siècle, autrefois église paroissiale et dédiée à saint They, au "Vieux-Bourg". Abandonnée depuis le milieu du XIXème siècle, elle ne possède plus de bas-côtés, ni de flèche sur le clocher.
 

Calvaires


Deux croix de calvaires se dressent, l’une au carrefour de Kerabry (1556), l’autre au lieu-dit Kergadaven (1590).
 

Sur les traces des premiers hommes


Des traces d’occupation néolithique, comme le menhir de Men-Zao, aujourd’hui disparu, sont relevées à Lothey. Des briques et des tuiles à rebord découvertes en divers lieux prouvent également l’occupation romaine. La création de la paroisse, ancien bénéfice de Landévennec qui y avait un prieuré, remonte au bas Moyen-Age.
Lothey se développe autour de deux pôles : sur le plateau, à Landrémel, autour d’une chapelle dédiée à saint Fiacre, et dans un méandre de l’Aulne, dans la partie ancienne du bourg, où s’établit jusqu’au milieu du XIXème siècle le chef-lieu paroissial, puis communal.
En 1846, malgré l’opposition des habitants du vieux bourg, le chef-lieu communal est transféré à Landrémel.

La randonnée


Deux circuits sillonnent Lothey : « le Circuit de l’Aulne » et « La Montagne ».

Informations pratiques



Mairie
8 place de la Mairie – Bourg
02 98 73 32 79
Email

Bibliothèque municipale
6 bis route de Châteaulin
02 98 26 27 02

©Crédits photos : Office de Tourisme CL

Lothey

Lothey

  •     Nom des habitants : Lotheyens
  •     Population : 463 habitants
  •     Canton : Briec
  •     Intercommunalité : Communauté de communes Pleyben-Châteaulin-Porzay
  •     Maire : 
  •     Superficie : 1 327 ha
  •     Latitude : 48.1873641
  •     Longitude : -4.0627689
  •     Code postal : 29190
     
  •     Pays Historique : Cornouaille 
  •     Pays traditionnel : Rouzig