Le Menez-Hom

Quand on arrive de la mer, il a fière allure et annonce les Montagnes Noires.

330 m de hauteur ?  C’est peu et pourtant pour nous ça veut dire beaucoup !

Notre « montagne » est le deuxième point culminant du Finistère.

Vieux de 480 millions d'années !

Site sacré à ses origines, lieu de célébration d’un dieu solaire, alors qu’à mi-pente la première source était consacrée à une déesse ou à la Vierge, selon les époques. Ici, les premiers hommes ont vénéré la déesse Brigitte, dont la statuette fut découverte en 1913 à Dinéault au village de Kerguily. Elle dormait là depuis plus de 1500 ans ! On peut voir son beau visage de bronze au musée de Bretagne à Rennes.

 

Une vue à couper le souffle...

De ce paysage aride où seules poussent les bruyères, la vue à 360° est exceptionnelle sur la rade de Brest, la presqu’île de Crozon, la baie de Douarnenez, les montagnes Noires, la pointe du Van en Cap-Sizun…

Nuance de bleu en Baie de Douarnenez - CRTB Guillaume Prié

Se dépenser... ou s'émerveiller !

Ce site est le théâtre de nombreuses activités : parapente, modélisme, randonnée, et même le point de départ d’une descente à trottinette ! Ou il vous convie tout simplement à la contemplation. Venez et revenez, admirez ses couleurs changeantes au fil des saison et au gré des conditions météo. Des moments inoubliables et uniques… le jeu des lumières et de la brume crée un spectacle toujours renouvelé ! Immanquable, à la tombée du jour, un coucher de soleil au Menez-Hom vous saisit d’une sensation d’immensité, vous laisse deviner les mystérieuses légendes dont il fut le théâtre et que vous narrent nos conteuses.

Rando, parapente... au départ du Menez-Hom - CRTB Guillaume Prié

 

Le Menez-Hom, une découverte sensible de la nature…


Le Menez-Hom constitue un ensemble paysager incroyable (vue sur la rade de Brest et la baie de douarnenez) auquel s’ajoute une richesse écologique indéniable et diversifiée. Principalement constitué de landes et de tourbières (Ajonc et Bruyère), le Menez-Hom est classé site au titre de Natura depuis 2007.
Landes sèches sur affleurement rocheux, landes humides et tourbières de pente s’imbriquent ainsi dans une mosaïque de milieux plus classiques (bois et prairies humides, fourrés…), où se rencontrent des espèces rares comme la sphaigne de la Pylaie (petite mousse quasi endémique), le Lycopode inondé, l’Escargot de Quimper, le Busard Saint Martin, l’Engoulevent d’Europe ou la Fauvette pitchou typiques des landes.
Au nord du site, la forêt communale d’Argol abrite une remarquable chênaie maigre sur affleurements rocheux, orientés au nord. Il y règne une ambiance fraîche, saturée d’humidité. Cet habitat forestier est particulièrement propice au développement de nombreuses mousses et fougères dont certaines espèces sont protégées en France (hyménophylles, dryoptéris à odeur de foin etc.)
La plupart de cet exceptionnel patrimoine est visible depuis le réseau de sentiers balisés alors n’hésitez pas à prendre vos jumelles et de bonnes chaussures de randonnée. Si vous restez discrets vous aurez certainement la chance de faire de superbes observations. Que bonheur d’entendre l’Engoulevent chanter au crépuscule lors des longues soirées printanières.
 

Conseils pratiques

  • Un parking gratuit est disponible pour votre véhicule. Accédez, ensuite, à quelques pas, au sommet !
  • Pensez à prendre de bonnes chaussures !
  • Respectez les sentiers et emportez vos déchets ! 
  • Un circuit de randonnée sillonne le sommet. D'un niveau difficile, son parcours de 19 km est estimé à 6h20 de marche. Demandez à l'office de tourisme la fiche "Vers le sommet du Menez-Hom" (1€ la fiche).